LES TRAITEMENTS
ANTI-REFLETS

Source : 60 millions de consommateurs

Marques Carl Zeiss Carl Zeiss BBGR BBGR Essilor Hoya BBGR Essilor BBGR Essilor Hoya
Référence Sola Teflon Aoptimum Neva+ NevaSecret Crizal AST Super High Vision Diam's Crizal Neva Crizal Alizé High Vision
Surcoût (*) 27 € 35 € 75 € 85 € 75 € 45 € 40 € 35 € 55 € 49 € 35 €
Antibuée Oui Oui Oui Oui Oui Oui Non Non Oui Oui Oui
Antisalissures grasses Oui Oui Oui Oui Oui Oui Non Non Oui Oui Non
Antipoussière Oui Oui Oui Non Oui Oui Non Non Non Non Non
Efficacité antireflets (à neuf) +++ ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++ ++
Vieillissement antireflets ++ ++ ++ ++ ++ ++ + ++ + + ++
Appréciation Globale 16/20 15,5/20 15/20 15/20 14,5/20 14,5/20 14/20 14/20 13,5/20 13/20 13/20

(*) Surcoût constaté par rapport au prix du même verre sans le traitement

+++ Très bon 20 à 17
++ Bon 16,5 à 13
+ Acceptable 12,5 à 10
- Insuffisant 9,5 à 7
-- Très Insuffisant 6,5 à 0

Lorsque la lumière parvient à la surface du verre, une partie est réfléchie. Ainsi, la portion de lumière qui parvient à l'oeil diminue. Les traitements antireflets permettent d'atténuer ce phénomène. Chaque fabricant propose sa propre gamme de traitements antireflets. Nous avons évalué onze traitements réalisés par quatre fabricants. Un premier constat s’impose : les antireflets sont efficaces: ils permettent au verre de restituer au moins 98 % de la lumière ambiante (99 % pour le traitement Teflon de Sola).

Le verre inrayable n’existe pas : à l’issue des expériences de vieillissement accéléré de "60 millions de consommateurs", tous les verres présentent des rayures. Elles sont plus prononcées sur les verres Crizal Alizé, Diam’s, Sola, Super High Vision et surtout sur le Neva. À l’exception des traitements Neva et Diam’s dont l’efficacité est légèrement altérée, les performances antireflets se maintiennent après le veillissement.

Le surcoût du traitement varie de 27 à 85 €. Le plus cher (Neva Secret de BBgr) est aussi le seul à ne pas laisser un reflet de couleur sur le verre.